Eva Riveros

Je vous propose des séances de coaching personnel de vie ainsi que des libérations d'allergies et de phobies.

Contactez - moi

06.46.75.91.46

Mes engagements

Transformation

évolution

Adaptation

 

Découvrez les conseils et articles de votre Coach de vie personnelle et conseillère en relation humaine à Thionville, Metz et Yutz


 

Coach de vie personnelle et conseillère en relation humaine à domicile à Thionville, Yutz et Metz, je vous propose de découvrir tous mes articles de blog concernant mon activité.

 

 

Publiée le mercredi 31 juillet à 15h44
Avoir confiance en soi

Acquérir ou améliorer la confiance en soi.... tout le monde cherche le remède ! Et si nous nous trompions depuis le début ? 
Et si la solution était simple pour alimenter notre confiance en nous, en la vie. Venez la découvrir !

Enfant, nous subissons beaucoup de blessures, de la part de notre environnement, de nos parents bien sûr, mais pas que. Une blessure seule perturbe l’enfant mais n’altère pas obligatoirement son développement. En revanche les blessures répétées induises des modifications hormonales qui conduisent à des modifications néfastes dans la structure cérébrale de l’enfant. 

 

[1] La blessure n’est pas catastrophique car nous savons aujourd’hui que le cerveau est plastique et que, surtout les enfants, font preuve de résilience, c’est-à-dire qu’ils peuvent inverser ces changements neurologiques induits. Ce n’est donc pas tellement la blessure qui est déterminante mais l’incapacité à s’en réparer. En tant qu’adulte, nous avons le devoir d’être justes envers les autres, et lorsque nous n’y arrivons pas, nous devrions demander pardon d’avoir mal réagit, ou trouver avec l’enfant comment nous aurions pu faire mieux. 

 

Parmi les blessures que nous subissons enfant, la trahison est très fréquente.  Par exemple lorsqu’un parent ne nous défend pas des actions de l’autre, s’il manipule l’enfant pour arriver à ses fins, s’il brise ses promesses. Malheureusement, les promesse sont souvent intenables ... Généralement opérée par nos parents, la trahison nous pousse en grandissant à porter le masque du contrôle, et à avoir du mal à faire confiance. 

 

Je vois au quotidien la trahison impacter nos vies d’adultes, par nos difficultés à faire confiance aux autres et à nous faire confiance. Il est vrai qu'il est dur de pardonner, de se pardonner, lorsque notre confiance est trahie. Mais ne confondons pas tout !

 

Et si votre meilleur.e ami.e ratait son permis, 5 fois de suite, perdriez-vous confiance en elle/lui ? Utiliseriez-vous ses échecs pour ne plus lui confier de secrets ? Feriez-vous l'amalgamme entre ses échecs et ses trahisons ? Entre ses apprentissages et la confiance que vous lui accordez ? Je ne pense pas, non.

Mais alors, pourquoi le faisons nous avec nous-même ? Pourquoi utilisons nous nos apprentissages (et donc nos erreurs) pour nous saboter ? Pourquoi nous traitons les autres différemment de nous ? Avec plus de beinveillance qu'avec nous-même ? Ne confondons pas ces étapes avec des trahisons. 

 

 

Mais posons-nous également la question, combien de fois nous trahissons nous nous-même ?  La réponse est jamais.

Nous ne sommes pas stupides, nous agissons pour combler des besoins, même lorsqu'il est compliqué de savoir lequel [2]. Il est primordial que nous sachions qui nous sommes, quelles sont nos valeurs et que nous comprenions que ces valeurs changent et varient au cours de la journée en fonction de nos besoins. Nous devons nous adapter en permanence, et cela ne fait absolument pas de nous des gens indignes de confiance. Décaler un rendez-vous, annuler une sortie ou dire non à une habitude ne trahit personne, cela ne nous rend pas mauvais, cela nous rend à notre écoute, là pour nous.  Nous attendons souvent que les  autres soient là pour nous. Soyons là pour nous avant tout ! Dès lors que nous identifions et acceptons nos besoins, nous nous rapprochons de l'amour pour nous. Nous nous détachons de la souffrance qu'engendre une information et nous construisons, alimentons, entretenons notre confiance en nous. 

 

A vous de voir la confiance ♥ 

 

Logo Eva Riveros Coach de vie Strasbourg Schiltigheim Robertsau

 

 

Lectures conseillées pour aller plus loin

Les cinq blessures qui empêchent d’être soi même- Lise Bourbeau – Blessure numéro 4 : la trahison 

[1] Pour une enfance heureuse – Catherine  Gueguen

[2] Connaitre ses besoins :  – Si je m’écoutais…. je m’entendrais – Devenir un meilleur compagnon pour soi-même et pour les autres – Jacques Salomé et Sylvie Galland.

Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs – Marshall B. Rosenberg – Relions-nous à nous mêmes avec bienveillance.

Recherches de solutions avec les enfants : Parents efficaces, les règles d’or de la communication entre parents et enfants – Dr. Thomas Gordon

 

Articles

Le monde tel qu’il est (pour nous)

Nous aimerions tous vivre dans un monde de paix, sans violence, sans tourments, sans douleurs. Il y ferait bon vivre, les personnes coexisteraient sans difficultés entres-elle et avec la nature...

Lire la suite

Amour pour soi

RuPaul "Souvent, certaines personnes veulent avoir quelqu'un dans leur vie, car ils ne veulent pas être seul. Ma question est la suivante, si TU ne veux pas être avec toi même, pourquoi les autres le voudraient ?!...

Lire la suite

La trahison et la confiance en soi

Enfant, nous subissons beaucoup de blessures, de la part de notre environnement, de nos parents bien sûr, mais pas que. Une blessure seule perturbe l'enfant mais n'altère pas obligatoirement son développement...

Lire la suite

La honte et la culpabilité – la peur et la tristesse

La honte et la culpabilité sont deux fléaux dans notre société. Elles sont partout, dans les pubs, à l'école, dans les relations humaines, la politique. Nul n'y échappe, mais nous n'avons pas tous appris à nous en défendre...

Lire la suite